Rencontres aléatoires (de ruche) n°2

Une petite fournée de figs pour Necro. Bon retour à la prod après des congés agités et ponctués de pas mal de bornes, j’ai réussi à reprendre un peu les réfs qui me manquent pour incarner les différents mercenaires à dispositions des gangs, et mêmes quelques autres trucs.

Au menu plein de trucs au gré de la motiv’, des figs d’origines et du kitbash plus salé. Je me suis fais un petit défi perso (inspiré/énervé par un confrère) d’une semaine à une fig par jour. C’est intense mais ça permet d’avancer fort et sans perdre de temps sur certains problèmes. Je le ferais pas tout le temps, mais c’est quand même un bon moyen de se pousser au cul quand on traîne un peu du pinceau, et ça oblige à mettre en place des techniques particulière afin d’obtenir un bon rapport rendu/temps.

Trois mercs: Brakar, un Named Ratskin de l’ancienne éd, un Cuistot et un Doc. Le premier n’a subi aucune modif et peut faire office de Chasseur de Primes lourdement stuffé. J’ai employé des bruns naturels, que j’utilise très rarement pour Necro, afin de renforcer son côté sauvage. Les deux autres sont des conversions, simples mais (j’espère) efficaces, provenant de nombreux kits. Gros plaisir pour faire le tablier crado, avec pas mal de trompe l’œil.

Pas la plus folle des vues mais je voulais montrer le backpack du Médic ainsi que celui du Boucher. Je suis assez content des os mal nettoyés qui dépassent du sac noir.

Un que j’avais oublié de présenter plus tôt et qui se paye le luxe d’être absent pour la photo de classe. Un Bounty Hunter retro (dans la pure tradition GW « je tire avec un pistolet et un fusil dans l’autre main! »). Un King vraiment agréable à peindre, ces vieilles gravures laissent la couleur les habiller toute seule.

Une vue arrière pour profiter du barda conséquent du bonhomme, ça reflète bien leur règles de matos…

Un autre médecin de plus (ça en fait trois, maintenant j’arrête), le plus sinistre. J’ai emprunté l’idée des chenilles à un collègue (moi aussi ça me perturbais qu’il soit statique), et un patient est en prévision pour la table.

Session crâne avec un Androïde du Chaos de Space Crusade et un Caryatide. Le premier, en plus de provoquer des crises de nostalgie d’avant l’invention du terme Necron, fera un parfait Cyborg Assassin implacable (tadam tadam ta ta!). Le deuxième est juste un Nurgling avec des ailes et un faceswap, qui ne servira jamais puisqu’il faut faire mille! sur un jet de rareté!

Une petite vue des trompes l’œil, ces figs étaient un peu lisse, donc éraflures pour l’une et tatoos ésotériques pour l’autre (pour coller au concept).

Gross! Un Chien du Warp EN première version (maintenant prénommés Khymerae), une fig bien dégueu mais qui fera un parfait Phyr Cat pour mon gang d’Esher. Un de ces modèles qui ne vendent vraiment pas du rêve mais pour lesquels on peut se prendre d’affection en bossant dessus.

Trois flipflop chelou de je sais plus quelle marque (un genre de mini craquage en ligne). Ça valais pas cher, ça fait un genre de Mynock, c’est peint en deux deux, et je les voyais bien suspendus aux plafonds des archéoruines de la sous ruche. Plus qu’à faire des stats.

Celui ci j’en suis un peu fier! Un gros kitbash pour composer un Servo Ogryn, ou le Gardien Mecha d’un des scénars. Des jambes de Killakan Ork, un torse et des bras de Robot Kastellan AM, des foreuses de Centurion (ça faisait tellement longtemps que je voulais les caler celles la!), et un crâne de Géant sur une tête de Defiler, plus quelques petites choses par ci par là. Pas mal de temps passé à ajuster tout ça au poullième de picomètre pour avoir un bon rendu. Les jambes plus courtes devrait lui permettre de se déplacer au sein de ma collection de décors où de nombreux étages plafonnent à trois pouces.

Du point de vue de la peinture, j’ai tenté et du coup appris pas mal de choses. Le traitement d’un jaune sale notamment, les textures où j’ai essayé de traiter mes transitions en pointillés plutôt qu’en fondu, et le surlignage des marquages et des traces d’usures que j’ai peaufiné à la fin (quitte à revenir après mon vernis (ce que je ne fais jamais, au grand jamais)). Bref je me suis bien éclaté sur ce grosgros, et j’ai qu’une hâte, c’est de le lâcher sur un board sous les regards apeurés de mes joueurs (en faisant pleins de bruitages avec la bouche vrrrm vrrm).

Pour finir un truc que je ne savais pas ou ranger alors je le mets là. La vieille version de Khârn le Félon, mon entrée pour un ptit concours sur le Bistrot de la Figurine. Je suis resté sur une optique full oldschool, du schéma au soclage, afin de traduire un truc vraiment classique.

Ok, reprise bien lancée, je suis maintenant en train de plancher sur les big guys des différentes teams et un gang de Cawdors, mais je vois poindre au loin une avalanche de retards sur mon planning. Damn you GW and your frantic news schedule!!!

Ol Gluin Ad

7 réflexions sur “Rencontres aléatoires (de ruche) n°2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s