It’s a kind of magic…

Allez on passe rapidement sur la pauvreté du titre pour parler deux secondes de ces quelques figs. Ce week end convention et démos de Frostheim (Frostgrave sur une table de Mordheim, ou l’inverse…), et toujours pas de sujet bien précis en ce moment. Donc comme d’hab je farfouille dans les restes et là j’en ai ramené une poignée de lanceurs de sorts de tout poils accumulés au lancement du projet. Ça part dans tout les sens niveau style, ça a aucune cohérence mais c’est plus à faire, huit bouts d’plombs en moins sur les trouzemilles qui restent. Non je perds pas espoir, c’est juste des petites crises de conscience comme ça, après ça repart et ça va mieux.

Donc huit personnages hauts en couleurs à ajouter à ceux de la collection, après ça j’devrais être couvert niveau barbu qui récite des trucs et qui fait des étincelles avec le bout d’ses doigts… c’est peint un peu en speed, toujours dans l’flip de prendre la route alors que le vernis est pas sec. Lire la suite

Retour au donjon

Entre deux phases de planification d’une nouvelle table et la (re)lecture croisé des règles de Necromunda et de Shadow War (sa race maudite le franglais), j’ai trouvé le temps d’aller farfouiller dans ma boîte de projets en cours pour les donjons et j’en ai ressortis quelques trucs dépareillés pour me détendre le pinceau. Donc au programme quelques monstres et villageois variés au ptit bonheur la chance, ça clos pas le stock mais ça avance petit à petit…

Un Crapaud des Alpes de la gamme Frostgrave, un vieux Grell D&D trouvé en occas’ par mon pote, ça fera toujours un monstrotruc démoniaque d’on ne sais où, et un Lycanthrope de chez Reaper. Une peinture très classique mais super agréable après les grosses sessions de groupes Khorne et Harlequin, c’est un peu plus relax que les damiers par millier ou les tas de crânes. Lire la suite

Losanges old school

Autant les « règles » de Kill Team pour 40k relevaient du gros foutage de gueule (trois pages qui auraient tenues dans un WD), autant celle de Shadow War viennent d’achever ma rechute rouge et jaune. Pas que ce soit vraiment une révolution, vu que c’est un copié-collé sauvage de Necromunda, permettant de jouer non pas les gangs du sous monde mais les protagonistes plus réguliers du 41° millénaire. Il y a le pour et le contre, pas de phase d’exploration mais des ressources plus équitables et des réfs moins typées cité ruche mais des compos plus variées. J’espère juste un suivi un peu soutenu pour faire varier les six scénars actuellement dispos, encore qu’avec quelques bidouillages on peut adapter tout ce qui est dispo sur le net pour Necromunda.

Bref ça me permet de ressortir les bitz de 40k qui me démangeaient, et même si j’ai déjà de quoi jouer avec mes vieilles armées, j’ai enfin pus m’éclater avec un vieux craquaje e-bay. Un petit paquet de vieux plomb qui me démange le pinceau depuis que je les ai reçus, des Harlequins Eldar bien old school dans leur jus. Ça pique un peu les yeux et c’est tout brillant.

Une douzaine de figs pour essayer de couvrir un peu les options de matos disponibles. Tout un tas d’couleurs flashy sur base blanche, un vrai casse-tête caléidoscopique, plus du doré partout et la dose de gemmes inévitables avec les Eldars. Les réfs proviennent de deux éditions différentes, 88 et 92 il me semble, à vérifier. Les socles sont relativement sobres, les figs sont déjà bien assez chargés comme ça. Lire la suite

Mondes alternatifs

Petite maj pour Shadows of Brimstone, on rattaque une campagne alors je suis allé farfouiller dans mes caisses de pas fini, et il me restait bien trois réfs qui traînaient. Bon c’est du speed paint, la gravure est toujours aussi douteuse pour le prix, et je doute d’en racheter d’autre, mais bon, on sait tous à quel point on peut être faible.

Un grosgros robot du monde de glace, c’est vrai que maintenant il lui manque ses ptits potes (je viens de réussir un jet de résistance au craquage) mais pour l’instant il devra s’en sortir seul. Lire la suite

Bienvenue dans l’arène!

Je croyais m’être débarrassé de mon addiction au Gros Woleur, mais un retournement (léger) d’orientation fait que ça fleure désormais bon la gamme specialist. Le retour aux sources de Blood Bowl et autres Warhammer Quest me chatouille le craquage, et dernièrement Shadow War alias Necromunda me permettrais de ressortir pas mal de matos à peu de frais (en oseil comme en couleurs). Du coup après test, j’ai craqué pour Gorechosen, investissement raisonnable si on exclu la recherche compulsive des réfs alternative non fournies dans la boite.

Le jeu est nerveux, violent et rapide. Et complètement hasardeux, il faut bien l’avouer, il faut juste le savoir. La variante draftée nuit à la fluidité de l’ensemble, et je préfère le random bourre amical au méta optimisateur chronophage. C’est décérébré mais drôle, même si on voit un peut trop d’esquive de Khorne ou de feinte de Khorne à mon goût. Mais vu que c’est plié en moins d’une heure à quatre joueur, ça en fait un minijeu de début ou fin d’soirée, un jeu d’apéro détente quoi. Et puis une bande de psychopathes sanguinaires qui se tapent dessus sauvagement au nom du dieu du sang et des crânes, j’ai du mal à résister. Lire la suite

Quelques restes

Tout petit post de maj pour Eden, la fin (temporaire) de ma collection. Il me manque cinq ou six réfs, mais si j’arrive à tout tester je réfléchirais à compléter. Comme d’hab, pas assez de temps de jeu pour exploiter tout ça correctement, malgré un sevrage drastique de l’achat compulsif, j’ai pas pour autant l’impression que la montagne de plombs diminue. Au moins j’arrive à boucler les projets et à peindre la majorité de ce que j’ai acheté en dernier.

Trois ptits Bamakas, le gros du millieu étant plus ou moins indispensable pour qui aime taper dru, les autres je sais pas on verra bien ce que ça peut valoir. Rien de nouveau côté peinture, on garde les mêmes techniques. Lire la suite

Encore un peu d’paradis

Je continue peinard à peindre mes figs pour Eden, avec un rythme qui va un peu mieux depuis que j’ai fini quelques titres vidéoludiques  chronophages. Au menu donc quelques Bamakas supplémentaires qui vont me permettre de varier un peu mes compos (même si pour l’instant j’achète juste par goût esthétique), des CNJs indispensables pour certains objos ou scénars, quelques décors qui traînaient par là, et des pions objectifs parce que ça fait plus joli qu’un token plat.

Que des grosgros, qu’on pourrait aussi bien baptiser la team baril. Le premier était chiant, à monter comme à peindre, les deux autres bien plus cools. Contrepercage indispensable pour tous, et comme d’hab photo bien pourrie. Lire la suite

À l’est d’Eden

Parce que moi aussi je peux verser dans le titre bien pourri quand cette vieille garce d’inspiration n’est pas au rendez vous. Et puis c’est de rigueur. Après une petite pause vidéoludique de bon alois suite au marathon hybowardien des trois dernier mois, je n’ai pas pus résister à augmenter mon stock de plomb une nouvelle fois, plutôt que de m’occuper des squelettes du placards.

Quelques potes me tannaient pour que je me colle au jeu post apo tendance, et bien que ce ne soit vraiment pas mon thème de prédilection, j’avoue qu’une petite démo en convention à suffit à réveiller en moi un intérêt particulier. Ok, un jeu de figs  (assez jolies), au format escarmouche, avec un système fluide et une bonne dose de combo, ça réveille des souvenirs émotionneux de quand j’alignais du Wolfen. Et si ça surprend une table de seulement 60×60, en fait c’est plutôt agréable de pas avoir à déménager le salon pour pousser l’bout d’plomb. Bon d’accords, j’mets la main à la poche pour une faction tribale des terres désolées, l’investissement reste raisonnable pour l’instant. Tiens j’ai pas grand chose qui colle du point d’vue décors, va falloir arranger ça!

L’état des lieu pour l’instant, j’en ai quelques autres qui trainent sur l’établi, mais j’viens d’prendre un retard monstre à cause de quelques perles de jeux vidéos (Titanfall 2, Horizon Zero Dawn, et surtout le très bon Vermintide, qui est super bien adapté !).  Lire la suite

7° session, THE END

Aaaannnnd it’s done. Le King Pledge plus les add-ons exclusifs, c’est fait, peint, vernis, ziplocké, dans la boîte! Je vais pouvoir me tourner vers d’autres types de figs, et des projets de tailles plus raisonnable (en attendant les extensions ou les KS suivant), et c’est un grand soulagement de se dire qu’il ne reste plus qu’à jouer…

L’image n’est pas terrible mais tout est rentré. C’est le genre de truc qui fait du bien au moral, trois mois de taf sous les yeux, même si au final ça prend pas plus de place que Cthulhu Wars. Lire la suite

6° session, le début de la fin

Bon en continuant d’avancer tranquille sur le projet, j’ai réussi à faire le tour de tout les solos, héros, alliés, lieutenants et monstres à ma disposition. On dirait pas mais c’est le genre d’étape qui permet d’apprécier l’évolution du boulot, et ça fait pas de mal de se dire qu’on avance vers la sortie. Petite photo de famille de rigueur.

Au menu cette quinzaine, des gens en slip ou en armure, un seul mage et des animaux de compagnies. Lire la suite