Plateaux divers

Un petit post un peu différent, ou je parlerai un peu de peinture mais pas trop de figs. Bon ça aura quand même un lien certain avec la fig, faudrait voir à pas trop sortir du thème, mais cette fois ci on va plus s’intéresser aux tables qui reçoivent nos ptits bouts d’plomb et d’plastoc. Je fais des décors depuis aussi longtemps que je fais des figs (donc ça doit faire vingt ans, aïe) et j’ai quelques tables complètes à mon actif. Comme je m’intéresse de plus en plus aux formats d’escarmouches, le terrain prend une place plus importante qu’en bataille rangée, et devient aussi important visuellement que les figs elles-mêmes, donc petit aperçu de ce qui traine dans les placards.

Photo merdique qui date, plus de dix ans avec mes premiers plateaux modulaires, destinée à du Conf’ au club de la MJC de Manosque. Un peu d’émotions en revoyant ça, beaucoup de parties et de souvenirs, on jouait tous les samedi sans fautes, et c’était une bonne époque pour le jeu (selon moi). Je pense pas avoir refait de décors verdoyant depuis, mais il me reste encore du stock de mousses et de lichens séchés, bon plan pour de la végétation bon marché, en plus tu fais une jolie promenade.

Encore une fois photos pourries, mais j’dois taper dans les archives pour trouver des traces. Grosse table monobloc de canyons, en collaboration avec un pote pour la boutique de l.époque sur Annecy. Prévue pour Conf mais aussi Alkemy, plein de ptits couloirs et d’passerelles, elle moisit dans l’grenier, à ressortir pour du Frostgrave ou même Mordheim, ça devrait le faire.

La on passe à du gros projet et plus récent, ma table de Mordheim, qui sert maintenant pour Frostgrave. Modularité complète, six panneaux 60×60, et moult bâtiments et accessoires, passerelles,échelles, débris, murets et plein d’autres trucs. Certaines pièces sont des maquettes GW, la majeure partie est faite main, dont quelques unes par mon pote. Tous peut être réarrangé à chaque partie, et malgré le manque de neige ça fait bien l’taf pour du Frostgrave.

Différentes vues et différentes dispositions, cette table a pas mal tourné mais je la ressort toujours avec plaisir, et si c’est pas une des plus belles elles répond quand même bien à son objectif de jouabilité, ayant été le théâtre de plusieurs campagnes palpitantes.

Changement complet d’ambiance avec le plateau Dead Man’s Hand, gros projet ou j’ai passé quelques mois, dont au moins deux semaines de planifications avant le moindre achat. Les bâtiments des quatre districts sont tous des maquettes 4ground, et même si c’est prédécoupé ça fait quand même du taf.

Le gros du boulot aura été le plateau avec les rebors et la piste à dés intégrée, un vrai plus en termes de gameplaycomme de style. Une autre part importante du projet sont les nombreux accessoires, civils, animaux, cactus et arbres morts, poteaux télégraphes, caisses et tonneaux, carrioles et autres barrières, qui rendent la table plus vivante qu’une ville fantôme. La majeure partie va bientôt ressortir moyennant la peinture de quelques figs pour tester Dracula’s America.

Dernier projet, toujours en cours, une table pour Inquisimunda, débutée quelques mois avant l’annonce de la ressortie de Necro (chance!). Ici les quatre plaques 60×60, depron, liège, grillage et récup de punchboard. La peinture bleu et censée évoquer les visuels du Necromunda 90’s, avec une bonne dose de pigments par dessus.

Une fournée de kits GW, faut avouer ils sont superbes mais un peu cher pour la profusion dont je vais avoir besoin.

Du coup version éco avec les kits Mantic. Là je dois être à peu près à la moitié du stock, bien que je pense encore rajouter un peu d’GW et des passerelles (j’ai jamais assez d’passerelles). Une table prévue avec une forte verticalité, et encore pas mal de boulot pour finir les caisses de ptits débris pour habiller un peu le tout. Et j’parle même pas des figs pour aller dessus.

C’est tout pour l’instant, il y a eu plein d’autres projet mais ceux ci sont les plus consistants. Je résiste fermement à l’idée d’une table jungle pour Congo ou Gost Archipelagos, plus de place ni de temps, et j’ai déjà quelques modèles Tabletop World qui crient à l’abandon pour un projet revival Conf’. J’vais déjà aller coller quelques affiches…

Ol’ Gluin’ Ad

Publicités

Royaumes de la mort monstres 2° partie

Deuxième avancée dans les ténèbres, après un crochet par ShadeSpire et une pause le temps d’ouvrir et de trier/classer/ranger Mythic Battles, je suis venu à bout du Phœnix et de deux trois ptites choses. Un projet qui dure un peu, si en plus on considère le fait qu’il est la cause d’une rechute de BloodBorne, digression vidéoludique chronophage s’il en est. Bref ça avance mais pas assez vite à mon goût, j’espère pouvoir mettre un coup d’collier pendant les vacances. Mais j’ai aussi la satisfaction de passer actuellement plus de temps à jouer qu’à peindre, Eden, Frostgrave, Kingdom Death Monster et ShadeSpire sortent régulièrement des étagères, et franchement ça fait du bien de faire tourner le fruit du labeur après avoir passé autant de temps sur la mise en couleur.

En plus cette fois: une proie, un némésis, trois sets d’armures, trois grappes d’armes et une profondeur de champ qui laisse à désirer. Je m’autorise à penser que j’en ai fait plus que la moitié, moralement ça compte. En terme de gameplay ça permet de tourner pendant une dizaine d’années lanternes, sauf si on craft un set du lion blanc, mais c’est le prochain sur le planning. Lire la suite

OmbreTour

Rien d’original dans cette publication, tel un mouton figurinistique j’ai suivi le troupeau pour aller gaiment me faire enf…., refourger une boîte de Shadespire, comme tout bon accrodépendant GW (Gwos Woleurs) qui se met à trembler sans sa dose de grappe plastique hebdomadaire. Comme je suis pas bien malin, début de peinture avant test, en mettant de côté mon travail sur KDM. Ça n’allège pas le planning, mais ça fait un ptit boulot qui donne le sentiment qu’on fini certains trucs (des fois).

Bon au moins on est tous d’accords sur le thème: Baston!!! C’est pas original pour un rond mais ça fait pas de mal d’avoir des figs bien expressives et dynamiques (sauf le chef Stormbouse poseur frimeur). Lire la suite

Royaumes de la mort monstres 1° partie

Bon difficile d’avancer sur quoique ce soit ces temps ci, je suis retombé dans un de mes vieux travers, le cumul de différents projets en même temps. Des Gobelins d’la Nuit old school, l’accumulation d’grappes pour Shadowinquisimunda, une table industrielle et Shadow Spire qui pointe le bout d’son nez (et Necromunda qui revient) Mais au milieu d’mes expérimentations aux pigments s’est posé comme une brique un monolithe noir satiné des plus classe. J’ai reçu Kingdom Death Monster 1.5, peut-être le KS que j’ai le plus attendu, et force est de constater que ça en valait la chandelle. On arrête tout ce qui est en cours et on se retrousse les manche pour une expérience ludique au delà de toute comparaisons.

Premier jet, les quatre survivants du prologue, deux quarries et deux némésis, de quoi déjà passer quelques heures de jeux fantastiques. Lire la suite

Olds orcs never lose it

Ça fait un moment que je n’avais pas pu écrire, la faute à des projets croisés qui se chevauchent et qui font qu’on en finit pas un seul. Mais je suis venu à bout de ces morceaux d’plombs qui remontent du fond des âges. Bon d’accord pas si vieux que ça, mais quand même, je les range avec les Trolls de Pierre dans mon échelle nostalgique à figurines, et j’me suis esquinté les yeux deux décennies sur les pages Heavy Metal avant de m’les offrir. Des Orques GW début millieu 90, Alan Perry et Kev Adams (que du bon) à la sculpture, et j’ai un ptit début d’bande qui me fait bien marrer…

Du coup je vais être obligé de mettre la main sur quelques troopers de la même période pour suivre leurs ordres. J’adore quand j’arrive à m’autobaiser le planning volontairement. Pour la peinture, beaucoup de techniques très classique, mais une vrai remise en question pour les peaux (vertes ici) ou je suis parti de ton blancs et jaunes avant d’assombrir graduellement à grand renfort de glazes et de lavis. Et puis la petite cerise que de s’essayer au bouclier dans la plus pure tradition Warham’, j’crois que je viens d’trouver un nouveau truc qui m’excite bien à peindre (c’est vrai que ça manque! (compteur autobaise 2)). Lire la suite

Murmures et hurlements

Une session très rapide qui m’a bien fait voyager dans le temps. Ça fait longtemps que je rêve de ressortir mes kilos de plombs Rackham pour leur rendre les honneurs qui leurs sont dûs. Non content d’être (selon moi) une des plus belle gamme jamais éditée, Confrontation est également un des jeux auquel j’ai le plus joué, et au sujet duquel j’ai le plus de souvenirs. L’année dernière je m’étais promis de monter une compo pour le tournoi d’Octogones, un an c’est large, j’ai donc tout naturellement repensé à ça deux semaine avant la date fatidique. Branle bas de combat et sous couche, en une semaine j’ai réussi à gérer ça.

C’est pas opti, je n’ai pas relu les règles, c’est juste une simple liste à 200 pts sur le tas avec les modèles sur lesquels j’avais le moins de taf de récup. Sur les huit armées qui trainent dans mes cartons, la faction Wolfens d’Yllia est celle de mes premières armes. Une meute de gros loups garous géant, il ne m’en fallait pas beaucoup plus. J’ai essayé de sélectionner des réfs de la même période, donc ce sont surtout des modèles V1 bien old school. La peinture aurai pus être bien mieux si je n’avais pas autant stressé à propos du timing, mais ce n’est que partie remise, j’ai tout le reste de la gamme qui attend bien au chaud. Lire la suite

Aventures en plomb

Après le run des tokens post-apo, j’me colle un défi deadline dont j’vous ferai la surprise après la prochaine convention, mais entre les deux j’ai réussi à plier mon stock de Lead Adventures pour Frostgrave et Mordheim. J’ai bien entamé le stock que j’avais accumulé pour ce projet, je crois qu’il ne me reste que quatre ou cinq solos, quelques monstres et une énorme bande de peaux vertes GW de 92. Mais ça c’est le futur, voyons déjà ce qui est terminé (et donc plus à faire!).

Un peu de tout mais que des humains, de quoi monter diverses expéditions mais aussi peupler un village de jdr. Les tentatives variées en termes de techniques offrent un rendu dépareillé, mais vu qu’il n’y a pas vraiment de notion de groupe ici, ça ne pose pas vraiment problème. J’apprends toujours à maitriser des couches liquides sur bases blanche, et si la question du pouvoir couvrant et moins épineuse, je me galère encore bien quand à la saturation de certaine teinte, et la gym mentale de l’enchaînement des couches sans quoi on s’expose à des déconvenue chromatique m’arrache encore des grimaces réflexive. Lire la suite

Token express

Derrière ce titre peu inspiré se cache un mini stress à base de deadline et de bidouillage. Explication: la semaine dernière je me suis inscris à un petit tournoi d’Eden, mon premier pour ce jeu. Du coup un poil de planification vu que c’est très axé compo, et que chaque point doit être rentabilisé, un peu comme à X-Wing, pas trop comme à 40k. Et là je relis mes objectifs spécifiques, et je me rappelle que si je ne les ai jamais testés, c’est parce qu’il me fallait bricoler un peu avant. Du coup j’me retrouve avec un petit peu de boulot, un brin serré niveau timing, tout comme j’aime.

Au programme du token et du monstre errant, de la récup et des lavis. Tout ça plié en quelques sessions, cinq jours avant ma deadline, je suis soulagé… Lire la suite

Dans le blanc de l’œil 

Bon après un été bien aléatoire et une rentrée des classes hasardeuse, je me remets tranquillement à peindre de la fig. et pour une fois pas de contrainte de quantité ou de deadline, je me suis bien fait plaisir en prenant mon temps.

En zonant sans objectif sur le bon coin je suis tombé sur une offre à laquelle je n’ai pas pu résister, des Fimirs Forge World pour environ vingt brouzoufs. Des figs dont je rêve depuis leur sortie, mais faute de réelle utilité et de tarif FW prohibitif, je n’avais jamais franchi le pas. Vendeur au poil, expédition soigné, gravure résine impressionnante, plus qu’à faire chauffer les lavis…

Superbes figs sur lesquelles j’me suis bien régalé. Gros dilemme toujours pour savoir quoi choisir, anciennes ou nouvelles réfs, mais ce coup ci l’occasion était parfaite. Je prendrais sûrement le héros plus tard, surtout si FW présente d’autre modèles, genre Dirach ou Meargh (et dans mes rêves les plus fous des Zoats). Lire la suite

Le sous sol du sous monde

Grosse prise de retard dans les pronostics, due en partie à des délais de livraisons waylandesques, et à une organisation GNistique chaotiques. Du coup moindre post pour cette avancée mineure, mais que je suis heureux d’avoir bouclé avant la reprise des cours et la traditionnelle dégradation météo qui l’accompagne. Faire de l’aérosol et du pigment sous la flotte c’est pas mon rêve.

Donc à défaut d’avoir fait les bâtiments, j’ai fini les quatres plateaux SF indus pour jouer dans un futur ou les donjons sont en métal corrodé. Quatres plaques de MDF, 60×60, quatre tables pour Eden ou une pour Shadowinquisimunda. Des chutes de liège, de dépron, de grille et grillage fin, quelques socles carrés et des punchboards de jeux de plateaux divers. On oublie pas de texturer un peu avec différents sables pour un rendu moins propre.

Ça se base à la bombe avant de venir saloper tout ça à grand renfort de rouille et d’oxydation. Je suis parti sur un fond bleu gris pour rappeler le vieux Necro et les bâtiments 40k de mon enfance. Lire la suite