Random Encounters n°9

Long time since I posted anything here…I guess there’s times like these. Anyway, I’m rethinking a bit about articles, and since painting is my main activity, I sometimes lack motivation to write about everything who fall under the brushes. So from now on I’m going to talk here mainly about personal projects.

Back to what it’s all about, minis! I’ve achieve a fair amount of an oldschool army, but in between I managed to squeeze some nice additions to the Project Dungeons.

There’s much more out of the family picture, but I’m gonna start with these! If you want to see other tuff, you’ll have to stay with us for a while…

Lire la suite

Random Encounters n°6

Well, not so much of writing these days, although I still got my share of painting, and also too many projects (as usual). So here a few fellows for various uses, in direct line from the (still living (not undead)) project dungeon.

A few baddies and a band of scums. The painting goes as usual, even though I tried something a bit different from time to time, I always landed back to my basics (still a bit annoyed about that). Lire la suite

Random Encounter n°5

Well, it’s been a while. Moving places, all the stuff got to wait in boxes for nearly a month, so not a lot of painting nor blogging around lately. I’m now able to get back to the hobby, but I still got to find marks around a new work space and new schedule. Anyway, I manage to produce these a while ago, and a few more last days, so here’s the pictures!

A new bunch of creepers, a few monsters and various tokens in order to play Rangers of the Shadowdeep, as I tend to dislike cardboard counter, and want my games to be as immersive and narrative as possible. All of this is still part of the Dungeon Project, wich is now back on tracks (with, as usual, sooo many others…) Lire la suite

Sous le pont

Comme quoi les concours ça a du bon. Ces trois là me regardaient tristement du fond de la boîte du Projet Donjon pendant que je n’avais d’yeux que pour le Projet Ruche. Et puis on nous propose sur le bistrot de peindre du troll. Donc y’a pas à tortiller, les candidats parfaits et une raison valable de s’y mettre, ça donne ce ptit boulot.

Pas grand chose à en dire, si ce n’est mon amour immodéré pour ces figs, seulement égalé par mon manque drastique de variation du schéma officiel d’alors. Néanmoins un bon gros plaisir de mise en couleurs sur ces vieux plombs où la peinture se pose d’elle même… Lire la suite

Plateaux divers

Un petit post un peu différent, ou je parlerai un peu de peinture mais pas trop de figs. Bon ça aura quand même un lien certain avec la fig, faudrait voir à pas trop sortir du thème, mais cette fois ci on va plus s’intéresser aux tables qui reçoivent nos ptits bouts d’plomb et d’plastoc. Je fais des décors depuis aussi longtemps que je fais des figs (donc ça doit faire vingt ans, aïe) et j’ai quelques tables complètes à mon actif. Comme je m’intéresse de plus en plus aux formats d’escarmouches, le terrain prend une place plus importante qu’en bataille rangée, et devient aussi important visuellement que les figs elles-mêmes, donc petit aperçu de ce qui traine dans les placards.

Photo merdique qui date, plus de dix ans avec mes premiers plateaux modulaires, destinée à du Conf’ au club de la MJC de Manosque. Un peu d’émotions en revoyant ça, beaucoup de parties et de souvenirs, on jouait tous les samedi sans fautes, et c’était une bonne époque pour le jeu (selon moi). Je pense pas avoir refait de décors verdoyant depuis, mais il me reste encore du stock de mousses et de lichens séchés, bon plan pour de la végétation bon marché, en plus tu fais une jolie promenade. Lire la suite

Aventures en plomb

Après le run des tokens post-apo, j’me colle un défi deadline dont j’vous ferai la surprise après la prochaine convention, mais entre les deux j’ai réussi à plier mon stock de Lead Adventures pour Frostgrave et Mordheim. J’ai bien entamé le stock que j’avais accumulé pour ce projet, je crois qu’il ne me reste que quatre ou cinq solos, quelques monstres et une énorme bande de peaux vertes GW de 92. Mais ça c’est le futur, voyons déjà ce qui est terminé (et donc plus à faire!).

Un peu de tout mais que des humains, de quoi monter diverses expéditions mais aussi peupler un village de jdr. Les tentatives variées en termes de techniques offrent un rendu dépareillé, mais vu qu’il n’y a pas vraiment de notion de groupe ici, ça ne pose pas vraiment problème. J’apprends toujours à maitriser des couches liquides sur bases blanche, et si la question du pouvoir couvrant et moins épineuse, je me galère encore bien quand à la saturation de certaine teinte, et la gym mentale de l’enchaînement des couches sans quoi on s’expose à des déconvenue chromatique qui m’arrachent encore des grimaces réflexive. Lire la suite

Cœur de sectateurs

Dans la campagne du Seigneur Liche, il faut quatre adorateurs et un mage pour les besoins des scénars. Ok pas de problème, en plus les Cultistes (alerte anglicisme) de Frostgrave sont assez sympa avec leurs cagoules pointues, on pourra en faire un Culte des Possédés pour Mordheim, et puis si on en peint une dizaine ça fera une expédition complète. Vendu, je les fais avec les mêmes couleurs que mes morvivs (type Night Lords) pour faire le lien et on enchaîne.

Dans l’ordre un archer, un voleur, un brigand, un voleur, un archer. En combinant avec la boîte des Hommes de Mains, on évite complètement les doublons et on atteint une belle variété, et de très légères conversions optimisent les poses. Les règles du Studio Tomahawk pour les bandes de méchants semblent tout indiquées. Lire la suite