Random Encounters n°8

Here and there between work and bigger projects, I still manage to squeeze some Dungeon associated parts. Here’s the latest batch!

A few characters and monsters, a load of statues then various stuffs from here and there, always handy in an dungeon.

Lire la suite

Random Encounter n°5

Well, it’s been a while. Moving places, all the stuff got to wait in boxes for nearly a month, so not a lot of painting nor blogging around lately. I’m now able to get back to the hobby, but I still got to find marks around a new work space and new schedule. Anyway, I manage to produce these a while ago, and a few more last days, so here’s the pictures!

A new bunch of creepers, a few monsters and various tokens in order to play Rangers of the Shadowdeep, as I tend to dislike cardboard counter, and want my games to be as immersive and narrative as possible. All of this is still part of the Dungeon Project, wich is now back on tracks (with, as usual, sooo many others…) Lire la suite

Retour au donjon

Entre deux phases de planification d’une nouvelle table et la (re)lecture croisé des règles de Necromunda et de Shadow War (sa race maudite le franglais), j’ai trouvé le temps d’aller farfouiller dans ma boîte de projets en cours pour les donjons et j’en ai ressortis quelques trucs dépareillés pour me détendre le pinceau. Donc au programme quelques monstres et villageois variés au ptit bonheur la chance, ça clos pas le stock mais ça avance petit à petit…

Un Crapaud des Alpes de la gamme Frostgrave, un vieux Grell D&D trouvé en occas’ par mon pote, ça fera toujours un monstrotruc démoniaque d’on ne sais où, et un Lycanthrope de chez Reaper. Une peinture très classique mais super agréable après les grosses sessions de groupes Khorne et Harlequin, c’est un peu plus relax que les damiers par millier ou les tas de crânes. Lire la suite

Le ptit dèj’ du Seigneur Liche

Le Seigneur Liche s’est réveillé au chemin Falquet, et il est retourné s’coucher sans café et avec un sacré mal de tronche après qu’on s’en soit occupé.

Le week-end dernier nous avons pu jouer l’intégralité de la campagne axée morves vivantes pour Frostgrave. Six joueurs, trois tables, cinq parties par personne dont une grosse finale pour deux jours bien chargés en pex, loot, magie et toute sorte de brutalité.

Pour le matos, une méticuleuse préparation nous aura permis de jouer tout peint, des décors aux figs en passant par le moindre pion objectif, avec seulement quelques proxis, mais là encore que du tout peint à la sueur de notre front. Je sais qu’il y en a certains qui ne seraient pas dérangés de jouer avec une bande constituée de gommes avec des noms marqués dessus (gomme mage, gomme voleur, gomme grosgros…), mais  c’était vraiment le gros kiff de pouvoir attaquer une ronde en sachant qu’on aura tout ce qu’il faut, un chaudron, cinq zombies, un Roi des Goules et quatre trappes, six cultistes et deux spectres, c’est vraiment un rêve de gosse figurinistique et un bon nerdgasm pour qui aime pousser du plomb mis en couleurs avec amour.

le salon plein à craquer de joueurs, de figs et de matos (et de pizzas et de bonbecs, parce que sinon ça fait pas sérieux). Une sacrée mise en place et un peu d’organisation, douze heures de jeu non-stop le samedi et une finale multijoueurs pour nous achever le dimanche, que du bonheur je vous dis… Lire la suite

Y’en a un peu plus, j’vous l’mets quand même?

À peine remis de l’arrivée fracassante du barbare qui foule de sa sandale mon établi et ma table de jeux, que le facteur (mon Père Noël quotidien) me fait parvenir un petit colis contenant ma dernière commande Reaper. Je l’avais oublié celle là! Ça tombe bien je suis pas du tout débordé niveau peindouille ces temps çi…

Bon j’essaye d’être un peu raisonnable et de faire mes projets un tantinet dans l’ordre, ça me permet de mieux dormir. Donc j’ai réussi à résister au plastic mou de Conan le temps de finir mon bestiaire en plomb pour Frostgrave. Je crois qu’il ne me manque plus qu’un loup garou pour faire le tour complet des tables de rencontres aléatoires, et je suis assez content du résultat.

Un Gorille mangeur d’homme, on est déjà dans du Conan finalement, et une Bête Éclipsante (sorte de panthère téléporteuse de D&D) qui fera office de Léopard des Neiges. Un calvaire pour les cadrages, l’un étant penché vers l’avant de façon prononcé, l’autre ayant des protubérances tentaculaires orientées au mépris du pauvre photographe amateur. Lire la suite

Cœur de sectateurs

Dans la campagne du Seigneur Liche, il faut quatre adorateurs et un mage pour les besoins des scénars. Ok pas de problème, en plus les Cultistes (alerte anglicisme) de Frostgrave sont assez sympa avec leurs cagoules pointues, on pourra en faire un Culte des Possédés pour Mordheim, et puis si on en peint une dizaine ça fera une expédition complète. Vendu, je les fais avec les mêmes couleurs que mes morvivs (type Night Lords) pour faire le lien et on enchaîne.

Dans l’ordre un archer, un voleur, un brigand, un voleur, un archer. En combinant avec la boîte des Hommes de Mains, on évite complètement les doublons et on atteint une belle variété, et de très légères conversions optimisent les poses. Les règles du Studio Tomahawk pour les bandes de méchants semblent tout indiquées. Lire la suite

La fin de la non vie

Entendre par là la suite des morts vivants pour l’extension de Frostgrave. J’ai donc fait le tour des classiques des restes qui ne veulent pas reposer en paix, et mis à part un ou deux vampire, on devrait être à l’abri de la pénurie de dépouille animée. Mais je me méfie, c’est toujours les figs qu’on n’a pas sur l’étagère qui sortent sur la table de rencontres aléatoires. Tout ça pour dire que je vais pouvoir reporter mes efforts sur le bestiaire varié, avant de m’user les pinceaux sur le semi remorque de Conan qui ne devrait plus tarder.
Des ptits zombars de Mantic, dépannés gentiment par mon pote de jeux. Je les trouve très efficaces sans être pour autant fantastiques, mais on admet que la grappe plastique de GW accuse un peu les années. Bref de la chair pourrie en tons verdâtres avec des lambeaux de tissus bruns marrons écrus, je me suis pas foulé des masse des masses mais faut garder un rythme de croisière ma bonne dame. Fais chauffer l’Agrax Earthshade, ça va ombrer en série!  Lire la suite