Guerre de gang Van Saar

Une troisième bande qui tombe face à la puissance chromatique du pinceau estival! Une team Van Saar (ben ouais comme le titre!) pour un de mes potes de jeu, ça le changera de jouer avec des gommes.

Je suis parti sur un schéma rapide et efficace, ça me change des fu****g Eshers. Jaune pétant, pour plusieurs raisons. C’est une couleur que je n’utilise que rarement et que je ne suis pas sûr de maîtriser, du coup les petites équipes Necro sont idéales pour tester ça. Ça permet aussi d’avoir des figs bien visibles sur le board parfois un peu chargé. Et dernièrement ça me permettait le ptit délire d’intégrer au schéma les flingues en Nerf 1º éd, ça promet des belles batailles de fléchettes en mousse quand il affronteront la team d’un autre pote et ses Orlocks aux Nerf bleu et orange. Lire la suite

Guerre de gang Esher

Deuxième bande finie, j’hésite entre les Greluches ou les Grognasses vu comment j’en ai sué pour les terminer. Ces figs sont superbes mais un bon calvaire de détails, et j’avais pas très envie de les peindre à la base, donc finitions à l’arrach et photos pourries.

Je suis partis d’un schéma tiré d’une illustration des bouquins (et j’aurais deux ou trois mots salés à sortir sur l’utilisation d’actuellement quatre livres pour jouer!), celle des Wyrd Sisters. Si j’ai su m’en tenir à mon schéma pour les fringues et les guns, c’est partit en cahuètes direct avec les peaux de bêtes et les coupes de punks, technicolor dans ta gueule et tout et tout! Lire la suite

Guerre de gang Goliath

Mon premier gang pour Necro, sachant que je ne sais pas me contrôler et que je suis parti pour m’en taper une tripotée. Du coup je commence dans l’ordre avec ceux de la core box, les Eshers sont sur l’établi.

Je les appelle affectueusement « les Gros Cons », faut se farcir leur stat d’intel’, et il ont quand même pas des tronches de thésards. Les socles reprennent les pigments de ma table dédiée, et j’ai voulu un schéma très classique. Rouge et métaux pour les armes et armures, noir pour le cuir (hooou, z’ont failli porter la moustache), et peaux maladive et pâle du sous monde. C’est peint relativement rapidement, le gang que je veux jouer sera le dernier à sortir (les fourbes Delaques), et j’en ai déjà pas mal en attente. Les petits numéros à l’avant ont pour double fonctions l’identification et l’orientation. Lire la suite

Petits décors 40k

Mais long à peindre bordel. Afin de garnir de façon descente notre table de Necro je viens de me colleter quelques petits objets qui font qu’un décors prend vie. Du coup c’est toujours un peu particulier à peindre, et ce que c’est du décors ou de la fig, ça se traite à la chaîne ou pas, putain je dois ouvrir un pot pour un éclaircissement dont personne n’aura jamais rien à foutre?! Bon ça se fait au final mais c’est pas le même sentiment de complétion que de la fig, et ça rend pas le même volume qu’un bâtiment.

Un échantillon non exhaustif des dites pièces, ça vient de plusieurs sources et comme le reste de la table ça a un peu pris la rouille. Lire la suite

Le sous sol du sous monde

Grosse prise de retard dans les pronostics, due en partie à des délais de livraisons waylandesques, et à une organisation GNistique chaotiques. Du coup moindre post pour cette avancée mineure, mais que je suis heureux d’avoir bouclé avant la reprise des cours et la traditionnelle dégradation météo qui l’accompagne. Faire de l’aérosol et du pigment sous la flotte c’est pas mon rêve.

Donc à défaut d’avoir fait les bâtiments, j’ai fini les quatres plateaux SF indus pour jouer dans un futur ou les donjons sont en métal corrodé. Quatres plaques de MDF, 60×60, quatre tables pour Eden ou une pour Shadowinquisimunda. Des chutes de liège, de dépron, de grille et grillage fin, quelques socles carrés et des punchboards de jeux de plateaux divers. On oublie pas de texturer un peu avec différents sables pour un rendu moins propre.

Ça se base à la bombe avant de venir saloper tout ça à grand renfort de rouille et d’oxydation. Je suis parti sur un fond bleu gris pour rappeler le vieux Necro et les bâtiments 40k de mon enfance. Lire la suite