Metal Elders

In addition to Nids, a got a couple of various periods Eldars hanging around the desk, result for the eternal interest for old lead, which were given away in diverse occasions. That right, none of these were bought, rather offered or traded along the way. And the combination of these lucky finds ended up in this little project!

A full lead Killteam with attitude! I’ve been working on a desatured palette to visually oppose them to my Behemoth previous Killteam. Dirty pale ivory and grayish blue, I want to gave the feel of hardened vets who are on the field for to long. A few colored touches gave some dynamics to the whole, and the helmets received a blue glaze to brighten and focus this point of the minis. I gave them similar bases than my Tyranids, as they’re supposed to meet during next battles. Lire la suite

Losanges old school

Autant les « règles » de Kill Team pour 40k relevaient du gros foutage de gueule (trois pages qui auraient tenues dans un WD), autant celle de Shadow War viennent d’achever ma rechute rouge et jaune. Pas que ce soit vraiment une révolution, vu que c’est un copié-collé sauvage de Necromunda, permettant de jouer non pas les gangs du sous monde mais les protagonistes plus réguliers du 41° millénaire. Il y a le pour et le contre, pas de phase d’exploration mais des ressources plus équitables et des réfs moins typées cité ruche mais des compos plus variées. J’espère juste un suivi un peu soutenu pour faire varier les six scénars actuellement dispos, encore qu’avec quelques bidouillages on peut adapter tout ce qui est dispo sur le net pour Necromunda.

Bref ça me permet de ressortir les bitz de 40k qui me démangeaient, et même si j’ai déjà de quoi jouer avec mes vieilles armées, j’ai enfin pus m’éclater avec un vieux craquaje e-bay. Un petit paquet de vieux plomb qui me démange le pinceau depuis que je les ai reçus, des Harlequins Eldar bien old school dans leur jus. Ça pique un peu les yeux et c’est tout brillant.

Une douzaine de figs pour essayer de couvrir un peu les options de matos disponibles. Tout un tas d’couleurs flashy sur base blanche, un vrai casse-tête caléidoscopique, plus du doré partout et la dose de gemmes inévitables avec les Eldars. Les réfs proviennent de deux éditions différentes, 88 et 92 il me semble, à vérifier. Les socles sont relativement sobres, les figs sont déjà bien assez chargés comme ça. Lire la suite