À l’est d’Eden

Parce que moi aussi je peux verser dans le titre bien pourri quand cette vieille garce d’inspiration n’est pas au rendez vous. Et puis c’est de rigueur. Après une petite pause vidéoludique de bon alois suite au marathon hybowardien des trois dernier mois, je n’ai pas pus résister à augmenter mon stock de plomb une nouvelle fois, plutôt que de m’occuper des squelettes du placards.

Quelques potes me tannaient pour que je me colle au jeu post apo tendance, et bien que ce ne soit vraiment pas mon thème de prédilection, j’avoue qu’une petite démo en convention à suffit à réveiller en moi un intérêt particulier. Ok, un jeu de figs  (assez jolies), au format escarmouche, avec un système fluide et une bonne dose de combo, ça réveille des souvenirs émotionneux de quand j’alignais du Wolfen. Et si ça surprend une table de seulement 60×60, en fait c’est plutôt agréable de pas avoir à déménager le salon pour pousser l’bout d’plomb. Bon d’accords, j’mets la main à la poche pour une faction tribale des terres désolées, l’investissement reste raisonnable pour l’instant. Tiens j’ai pas grand chose qui colle du point d’vue décors, va falloir arranger ça!

L’état des lieu pour l’instant, j’en ai quelques autres qui trainent sur l’établi, mais j’viens d’prendre un retard monstre à cause de quelques perles de jeux vidéos (Titanfall 2, Horizon Zero Dawn, et surtout le très bon Vermintide, qui est super bien adapté !). 

Donc faction Bamaka pour moi, avec la contrainte de leur coller tous des masques, pour le plaisir d’un visuel un peu étrange et inquiétant. Ma première fournée de réfs futs uniquement choisi par sensibilité esthétique, j’aurais le temps de me pencher sur le méta plus tard, et si je gère comme d’hab, j’arriverai sûrement pas à me retenir de posséder toute la gamme.

Coté technique, pas mal de nouveautés et plutôt du bon. Déja ça fait un peu d’air de commencer un projet ou je risque pas d’accumuler trouze mille bonshommmes (quoi que…), du coup je peux me lâcher un peu sur chaque réf et me faire bien plaisir, ça change des vingtaines de doublons des boardgames. J’ai enfin sauté le pas de la sous couche claire (ici carrément blanche), et je me suis mis à bosser en lavis succesifs suivis de très léger réhauts. C’est cool maintenant je comprends, mais je maitrise pas encore parfaitement. Quelques gros avantages, des figs bien plus lumineuses, du coups des zones plus tranchées donc plus lisibles, et un gain de temps considérable. Je m’était échauffé pour la peau noire avec Conan, là c’est un temps plein, base dans le frais puis ombrage progressif en glacis puis lavis.

On passe au détail. Mes deux chefs potentiels, avec de la puissante magie vaudou plein les doigts. Le ptit Yoda me plait moyen, mais je ne pouvais pas résister à une compo full pygmées qui courent partout en poussant de hurlements sauvages.

Deux autres pygmées, un rapide et un tireur. Mes socles sont bricolés avec des rabiots de 40k et des éclats d’ardoises. Au passage le nain à la sarbacane sera le seul dont on verra les yeux.

Tic et Tac pour fermer la compo. Je me permet une petite remarque sur la fragilité des figs, et le moulage parfois approximatif. J’ai du parfois resculpter des raccords de moule, toujours tout tiger, et les armes sont un calvaire de stockage, j’aurais dû remplacer les hampes des lances par des tiges de laiton ou un truc du genre.

Le Wolverine local et une lanceuse de bolas, peu importe que l’apocalypse ai eu lieu, on se débarrasera jamais des geeks fan de comics et des babeloches jongleurs. Le premier est peint très très vite, mais ça reste dans le niveau général.

Un grosgros tank et un assassin poison. Les deux premières que j’ai mises en couleurs, donc plein de tests et de découvertes lors de l’exécution. La peinture comme le dessin, j’ai toujours l’impression d’être ignorant et de progresser un peu plus à chaque production.
En bonus une de leur première sortie sur la table de mon pote de jeu, contre l’Ordre Rouge du Matriarcat qui fait chier avec ses armures complètes. Du haut de mes trois parties, j’ai qu’un mot à la bouche, encore! Plein de possibilités à exploiter, un thème bien rendu et des sensations de jeu qui m’avaient manquées. Ça ne remplacera pas Conf’ dans mon cœur mais ça comble déjà un ptit vide.
Je vais m’occuper des ferailleurs qui polluent mon établi, faut que je puisse varier un peu plus mes compos. Hey il on un grosgros géant!

Ol Survivin’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s