Y’en a un peu plus, j’vous l’mets quand même?

À peine remis de l’arrivée fracassante du barbare qui foule de sa sandale mon établi et ma table de jeux, que le facteur (mon Père Noël quotidien) me fait parvenir un petit colis contenant ma dernière commande Reaper. Je l’avais oublié celle là! Ça tombe bien je suis pas du tout débordé niveau peindouille ces temps çi…

Bon j’essaye d’être un peu raisonnable et de faire mes projets un tantinet dans l’ordre, ça me permet de mieux dormir. Donc j’ai réussi à résister au plastic mou de Conan le temps de finir mon bestiaire en plomb pour Frostgrave. Je crois qu’il ne me manque plus qu’un loup garou pour faire le tour complet des tables de rencontres aléatoires, et je suis assez content du résultat.

Un Gorille mangeur d’homme, on est déjà dans du Conan finalement, et une Bête Éclipsante (sorte de panthère téléporteuse de D&D) qui fera office de Léopard des Neiges. Un calvaire pour les cadrages, l’un étant penché vers l’avant de façon prononcé, l’autre ayant des protubérances tentaculaires orientées au mépris du pauvre photographe amateur.

Pour la mise en couleurs, une base de blanc pour le gorille avec lavis successifs de gris, plus prononcés sur la peau. Pour la panthère j’ai fait comme pour les cheveux noirs à plus grande échelle, base en bleu fonçé éclairci jusqu’au blanc, puis lavis successifs de noir, ce qui permet de l’éclaircir de façon plus douce.

On continue avec les prises de vue de tout les dangers, un Owlbear et un Anghkek/Remorhaz, respectivement les équivalents d’un Ours et d’un Ver des Glaces. Les deux proviennet de la gamme cheap Reaper Bones, peints en une heure chacun à grands coups de brushs et de lavis sur base claire. Pas grand chose à dire du coup, des grosgros à petit prix.
Une réf destinée à endosser le rôle de Vampire ou de Roi des Goules. Les trappes nécessaires aux scénar associé sont stampées à partir de décors indus’ et moulées en green stuff, et le truc qui sort d’un puits peut faire office d’objectif, de génie ou de streum élémentaire de mon nœud.

Les tons du Ghoul King s’éloignent des schémas de mes morts vivants pour suggérer un lien visuel avec les Goules, surtout au niveau de la peau.

Énièmes pions trésors pour Frostgrave, plus un chaudron issu du vieux kit de machines de siège GW. Les images sont déplorables désolé, prises en speed, POM oblige, je veux poster avant la deadline.

Et pour finir cette fournée, un duo mage apprenti vite fait pour monter une expédition peaux vertes pour Frostgrave avec les figs déjà peintes. Les gravures sont de Brian Nelson, le types qui a révolutionné les Orques GeuWeu du temps ou je les jouais, afin de les rendre un poil plus sérieux et agressifs.
La peinture est expédiée pour coller avec mes gobs, et je pense revenir dessus plus tard (sigh), afin de rajouter des pitis damiers ou des flammes bien wouarameur comme il faut et retoucher quelques détails.

Voilà je retourne finir trois mobs pour Conan, l’heure tourne et Rafpark distribue des grandes bordées de cartons jaunes à tout va, je vais faire mes devoirs.

Ol’ Factorin’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s