Conan premier jet (1° session)

Petite avancée de ma part sur le projet Conan, on sait comment ça marche un KS.

On pledge, on est tout émoustillé et on rêve des schémas de peintures idéaux qu’on appliquera amoureusement sur ces ectokilos de figs trotrobellles qu’on à préco. Puis viens l’attente et l’acceptation, on intègre le fait que c’est pas pour tout de suite qu’on va refermer nos doigts potelés de désirs sur le précieux, et qu’en attendant faut bien se mettre un truc sous le pinceau. Alors on prend son mal en patience et on tourne sa palette humide vers d’autres cieux figurinistique. En patientant et désirant la venue d’un age hyboréen dans ma ludothèque, j’aurais eu le temps de boucler les projets Blood Rage, Cthulhu Wars et Dead Man’s Hand, rien que ça.

Au passage je me colle dans Frostgrave et mon projet donjons à donf, et voilà pas qu’en plein millieu du peindouillage d’une nuées de corbeaux (un présage), le barbare défonce ma porte à coup de boîte remplie d’matos et d’heures de jeux en perspective. J’ai craqué, on l’a testé avant d’le peindre, j’le ferais plus, promis juré. Pour moi ça défonce, les approximations de règles se bricolent, et je suis devant un de ces jeux ou je m’éclate même en me faisant passer une branlé. Comme je suis raisonnable, je finis ce que j’ai commencé d’abord (trop de projets inaboutis à cause de nouveaux projets), ce qui nous amène à ce petit retard sur ma production howardienne. Pas grave, il reste bien deux mois et demi, et j’ai déjà fais ça:

Attention, il fait moche alors lumière pourri parce que deadline. Au compteur trois héros, une princesse (en détresse ou perfide, c’est selon), un grogros serpent et cinq torchères. 

Encore une qui va prendre froid, en même temps on joue à Conan, on va pas bouder son plaisir. Je crois que j’ai sous couché les candélabres en attendant qu’un lavis sèche, ce qui les a fait passer devant d’autres trucs plus importants, c’est comme ça.

Trio pour un premier scénar. Spoiler, je vais pas peindre les mobs au même niveau, trop de figs et pas assez de sculpts différents, des heures de taff en perspective ça me vend pas du rêve quinze par quinze, déjà que pour ceux là j’ai essayé d’aller vite. Adrastus est décrit dans les nouvelles comme habillé complètement en noir, j’y suis pas encore mais je le voulais un peu moins flashy que ce qu’on peut voir. Pas de folie pour les deux autres, les figs font que les choix s’imposent d’eux même, et Conan et trop présent dans nos imaginaires pour qu’on se permette n’importe quoi.

Un grogros, trop cool. Comme je suis un gros fan du film de 82, impossible de le peindre autrement que comme celui du cambriolage de la tour de Set, même si le schéma ne colle pas trop à la gravure surtexturée. Pas grave, moi je le voulais comme ça et puis c’est tout.

Petite avancée donc, avec une pause pour finir des trucs pour la grosse session Frostgrave qui se prépare. J’avoue ne pas être excité par la mise en couleur des pictes en série mais bon, on va se motiver et y arriver avec l’aide de Mitra. Bordel qu’est ce que je raconte, on va se secouer, se sortir les doigts du fion et aller au turbin avec son pinceau à deux mains par Crom!

Ol’ Frigin’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s