Exploration médiévale

Une petite virée dans l’internet figurinistique aura été nécessaire afin de se décider pour une gamme bien précise de ptits bonshommes, et c’est sur Lead Adventure que j’ai jeté mon dévolu pour former mon expédition à Frostgrave . Des jolies figs un peu chères, thèmes proxy haut médiéval et/ou renaissance et gravure très fine. Légère déception à l’arrivée, les échelles et les gravures varient un peu selon les modèles, mais pas grave elles sont quand même très belles. J’ai rajouté quelques autres réfs pour compléter, vous verrez par le détail.
Trois brigands avides de larcins, transportant leurs dernières trouvailles. Sur les deux premiers on voit bien les différences de styles dont je parlais plus tôt, mais sur table ça choque moins, à part au niveau du schéma. Le troisième est une Reaper qui traînait, et qui a subi un regrettable incident de vernis.
Deux voleurs, chargés de sortir les trésors de la table. J’ai essayé de travailler dans des tons neutres et naturels, en m’inspirant des tableaux de Dürer, Bosch ou Brueghel pour les couleurs des vêtements. Je n’ai pas pu me retenir de saturer mes couleurs par moments, mais ici ça a marché relativement bien.


Les tireurs de la bandes, ici aussi différents styles de gravures et d’habillements. Le premier est pile comme je voulais, je trouve le deuxième trop clair et le troisième trop foncé. C’est le problème quand on peint avec une deadline, on a un résultat, mais on sait qu’on aurait peut-être pu passer plus de temps sur certaines choses.
Deux combattants pas WYSIWYG pour un rond, mais pas le cœur de modifier ces figs, je les trouve très bien comme elles sont. Cet homme d’armes et ce fantassin ont fait preuve de leur incompétence caractérisée face aux malandrins de mon adversaire, mais je ne leur en veux pas. Toute cette gamme est un bonheur à mettre en couleur, la lisibilité des sculpts permettant de se faire plaisir avec des alternances de teintes sans pourrir le visuel, et c’est assez agréable de choisir ses figs selon les envies grâce au fluff permissif de Frostgrave.
Mon mage est une fig Ral Partha avec un sacré caractère et une pose sans équivoques, c’est lui le boss. Je suis resté assez classique pour la peinture, ça permet de le faire incarner à peu près toutes les écoles de magie dispos. L’apprenti (provisoire) est un marchand à la base, je voulais axer le thème de la bande sur l’appât du gain et des trésors, mais au final il n’est pas du tout magic user, et je le remplacerai sous peu.

Une bande de jolies figs peintes individuellement, je vous raconte pas les cauchemars que j’ai fait à propos de la cohérence d’unité, j’ai même traité chaque teinte de chair différemment. Le rendu est éclectique mais c’est bien dans un format comme celui çi qu’on peut se le permettre. Et puis certaines peuvent représenter des villageois de l’empire en JdR, dix points pour le projet donjons. Bon maintenant faut que je me motive à peindre l’autre dizaine de réfs que j’ai prises, puis faut faire une roue d’os aussi, et un roi des goules avec quatre trappes et des adorateurs de la mort et j’en oublie…

Ol Plannin’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s