Go green

Qu’aurait bien put être ce bestiaire sans la fine fleur du méchant de donjon emblématique qui se respecte et bien sous tout couvert? Les peaux vertes sont de ceux qu’on massacre sans arrière pensée, pas par méchanceté, juste parce que c’est comme ça, par acquis de conscience. Donc il en fallait pour le jeu de rôle, j’ai alors bricolé avec ce qui trainait de plastoc sur mon établi de quoi faire quelques Orques en maraude. En y rajoutant quelques Gobs et Squigs, on peut les jouer à Mordheim, même si ces figs sont très générique et qu’il leur manque l’élèment narratif que j’aime bien apporter à une bande de la citée des damnés.

Un Boss Orque Noir et un servant de lance roc qui trainait. Tiens du TMM! La peinture est un peu expédié mais ce boulot a vraiment été réalisé en vitesse pour faire du nombre.

 

Trois guerriers, dont deux avec armes à deux mains, ceux qu’on doit péter vite en JdR, peu de défense et gros dégats, ensuite on peut gérer les boucliers en les encerclants.

 

Trois autres avec des boucliers rétros. Les peaux sont un peu sombre sur toute l’équipe, je n’arrive pas à me faire à la disparition du Green Goblin. Pour les vêtements, je fais une sélection de brun et cuir et je varie les emplacements des ces teintes d’une figurine à l’autre.

 

J’ai pas pu résister à celles-ci quand elles m’ont fait les yeux doux dans leur blister. Je sais que ce sont des réfs 40k et qu’elles serviront peu, mais quand même, elle sont vraiment trop cools à peindre.

 

Ici on voit que je n’ai pas eu le courage de leur faire des tatouages…

 

Des Gobelins de la Nuit trouvés, réalisés en express pour faire une expédition de Frostgrave en attendant d’acquérir des figs plus appropriées. Puis comme d’hab, ça peut toujours servir au détour d’un donjon. J’avais envie de faire des figs claire, donc exit le noir pour les robes, un brun clair donne un côté un peu étrange et plus lisible à ces morbacs.

 

La suite des gobos, avec quelques pions en rab. À noter que je viens de reçevoir à peu près les mêmes réfs mais en version Kev Adams de 92, donc on reviendra dessus une fois que je me serais secoué les pinceaux.

 

En parlant de Kev Adams en 92, voici son troupeau de Squigs. Si j’aime beaucoup de rééditions, je n’ai jamais pus me faire aux derniers Squigs en date, ceux ci sont vraiment trop cool, même peints de façon très traditionnelle.

Des figs peintes presque par réflexe, qui n’en finirront pas de se rendre utile. Et pour continuer avec du tease d’atelier, mon facteur préféré vient aussi de me faire parvenir des Trolls de Pierre de Micheal Perry, et je crois que ce sont parmi les figs que j’ai le plus désiré sans jamais trouver la bonne raison. Je vais beaucoup mieux depuis que je me passe de raison.

Ol Greeny Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s