Sqweeek, tue tue, ninja, caillou dans l’œil…

La troisième bande est celle de mon coloc, qui voulait pouvoir aborder tout les aspects de Mordheim, et surtout la mobilité. Mouais sauf qu’en plus de pouvoir grimper partout, tout le monde a une fronde au cas où, ça tape en premier et même, pour les persos, plus fort qu’un humain, sans parler d’un  grosgros en renfort au cas ou. J’ai mentionné le fait qu’on pouvait en avoir jusqu’à vingt sur sa feuille de bande? Je vous présente les Skavens du Clan Eshin, ceux qui n’existent pas selon tout bon citoyen impérial, les mickey ninjas qui vous rappellent que Mordheim n’est pas forcément un jeu équilibré.

Bon ça va j’arrête de moiner, ils fuient tous au moindre test de moral…

Je me suis basé sur la vieille gamme plastique des skavens, par nostalgie pour ma première rencontre avec ce jeu au lycée. En ajoutant quelques rabiots récents et en remaniant les frondes on arrive à un résultat décent, qui pourra servir à explorer Mordheim aussi bien qu’à offrir un peu de résistance à des aventuriers en pleine quête dans les égouts du vieux monde.

Je suis parti d’un base marron fonçé, mais avec le recul je me dis que j’aurai dû les sous-coucher en noir pour un rendu général plus sombre, plus ninja. Et éclaircir mes tissus noir en bleu foncé ou vert, pas juste en niveaux de gris (je le ferai sur  la prochaine bande, celle avec des figs actuelles). Au final beaucoup de bruns et de cuirs, les vêtements noirs avec quelques motifs rouges (j’aurais aussi du faire plus de chevrons), et des armes sales et rouillées.

L’Adepte Assassin entouré de deux Coureurs Nocturnes, le casque agressif est là pour rappeler ses stats proches du Space Marine moyen.

 

Le Sorcier flanqué des ses gardes du corps Skavens Noirs. Un bâton et une robe, et pouf c’est un sorcier, facile.

 

Le Rat Ogre (grosgros) avec sa cagoule de ninja, et quelques Rats Géants, qui peuvent être générés par un sort, plus pratique que de les recruter.

 

Quatre Vermineux frondeurs, à force de tirs pourris par dizaines on finit par faire quelques six aux dés.

 

Et trois Vermineux lanciers, ça ne se voit pas mais ils ont aussi des frondes, on sait jamais. Le troisième et une réutilisation du posing du fléau à deux mains.

Une bande vite faite mais faite qui peuple tranquillement les souterrains.

Ol Stealthy’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s