Sister Act

On continue les vaillants explorateurs des ruines de Mordheim avec la bande de ma petite chérie, donc forcément des filles, les petites Sœurs de Sigmar. Ou comment galérer à prendre des photos correctes.

J’aimais bien les figs officielles, mais le cours ebay des réfs Mordheim m’a définitivement découragé. Je me suis donc rabattu sur une gamme de sœurs guerrières Reaper, avec malheureusement quelques doublons, et tout les marteaux de la grappe de midenheimer que j’ai pus retrouver au fond de mes archives plastiques, afin de remplacer leurs épées et lances. On contreperce le tout et on rajoute quelques menues conversions, notamment ébarber quelques motifs inadéquats sur les tissus, et on tombe sur un groupe du Roc vraiment sympa.

Pour la peinture, base jaune sable, éclaircie en écru puis blanc pur. Les armures sont en brun sombre ombré au noir pour contraster, et quelques détails (voiles, liserés, livres) sont en rouge pour dynamiser le tout. Comme d’hab les armes et armures sont en TMM avec des dorés discrets. La peau est traitée dans des tons chauds, là aussi pour trancher avec les valeurs claires des robes.

Une Augure, la fig préférée de ma chérie, même si elle ne sert qu’à se cacher pour apporter son bonus en fin de partie. La Matriarche, en pleine expression de son sens de l’hospitalité, et une Sœur Supérieure qui éclaire la voie.

 

Pas grand chose à dire, si ce n’est que je suis content de la chouette effraie, qui doit provenir d’une grappe elfes sylvains.

 

Trois Sœurs Supérieures, avec respectivement une masse de Général de l’Empire, un fouet d’acier en chaînes de Raider Eldar Noir, et un fléau de Marauder du Chaos. Je vais de ce pas corriger le pet au casque de celle du centre.

 

Livre et sceaux de pureté, pour rappeler qu’on est pas dans n’importe quel univers, nom d’Ulric!

 

Trois Sœurs/Novices armées de paires de marteaux. Le doute sur l’affiliation théologique n’est plus permis.

 

Je voulais faire quelques frondes apparentes, un des mes malheureuses incartades au pays du green stuff pas frais.

 

Et pour finir trois Sœurs/Novices avec marteau et fouet d’acier. Je suis heureux d’avoir trouvé une utilité à ces fouets barbelés du kit de flagellants.

Une bande qui, malgré sa carence en tireurs, enregistre des bon résultats, ce qui permet de ne pas trop mettre en valeur le côté mauvais perdant de la personne qui les joue. Cependant, ladite personne arrive même à être mauvaise gagnante…

Ol Bitchin’ Ad

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s